L’évolution…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lorsque je ne travaille pas le week end, et que la météo le permet (or nous avons un véritable été indien), je n’aime rien tant que découvrir de nouveaux lieux avec ma petite famille, les abonnés « historiques » de mon Instagram l’ont remarqué. Hier, nous ne sommes pas allés bien loin, nous avons juste traversé le fleuve en passant par le nouveau pont futuriste de Bordeaux  (ici) pour nous rendre à la caserne Niel.

Le Maréchal Niel se distingua durant la campagne d’Italie, pendant laquelle il commande le 4ème corps, ainsi qu’à la bataille de Magenta en juin 1859, comme à celle de Solférino, ce qui lui valu d’être nommé ministre de la guerre par Napoléon III – fin de la parenthèse barbante  historique.

DARWIN est un lieu bordelais alternatif dédié au développement économique responsable, à l’entreprenariat social, à la transition écologique et à l’activisme citoyen.

Sur plus de 3 hectares d’anciennes friches militaires au cœur de Bordeaux, DARWIN organise la collaboration entre les acteurs du territoire contribuant à la transition vers des modèles de société plus coopératifs et résiliants. Lieu de co-working, restaurant et épicerie bio, espaces associatifs, site permanent d’événements réflexifs et festifs, c’est un endroit en dehors des codes et du temps… partiellement en friche dans certains endroits de la zone, on peut y déjeuner, faire ses courses, organiser des rencontres, pratiquer le co- working, découvrir des grapheurs et autres artistes de street art, s’adonner au skate entre amateurs tout en admirant des virtuoses de la planche à roulettes (et à gadins). Les enfants ont bien aimé le jardin bio et les poules (bio elles aussi, je suppose, et en tout cas vivant en plein air). Le Magasin Général est le restaurant à la mode, il vaut mieux réserver. Rien d’extraordinaire dans l’assiette mais un repas agréable dans un cadre étonnant car beaucoup d’objets militaires ont été récupérés et détournés de leur utilité première. Le passé militaire de Niel est loin d’être nié car le collectif qui fédère les diverses associations occupant le site s’est baptisé la 58 ème et a repris à son compte la devise de la 57ème, le dernier régiment d’infanterie ayant occupé la caserne : « le terrible que rien n’arrête… »au nom de l’utilité sociale.

Notre flânerie s’est poursuivie le long des rives jusqu’au jardin botanique , une jolie création parmis les nouveaux ensembles du quartier de la Bastide, humanisant ce néo quartier bordelais. Je vous laisse en photos…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA